lunes, 12 de diciembre de 2011

Plan de cours




UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL

DÉPARTEMENT D'ÉTUDES LITTÉRAIRES


SIGLE : LIT 360T-10
SESSION : Hiver 2012
TITRE : Littérature, cruauté et culture populaire
PROFESSEUR : Antonio Dominguez Leiva



DESCRIPTIF

Le tournant sadien place la littérature et, partant, la culture toute entière de la modernité sous le signe de la cruauté. Évoluant "à l´ombre du Divin Marquis" (Mario Praz), la tradition du romantisme noir qui traverse le XIXe et le XXe siècle jusqu´à sa mutation postmoderne est travaillée par le paradoxe de cette inhumanité trop humaine à la fois dans les productions réflexives de la haute culture et dans les produits sensationnalistes de la culture populaire. Ce double versant, fusionné dans l´indistinction hypermoderne, accompagne et interroge l´évolution sociopolitique de la cruauté des sociétés industrielles et post-industrielles, des totalitarismes aux camps de concentration et des terrorismes à la fascination pour le serial killer, véritable (anti)héros du néolibéralisme.


OBJECTIFS PARTICULIERS

Aux termes du cours, l’étudiante sera en mesure de :
- Réfléchir de façon personnelle et informée aux rapports entre cruauté, cultures et littératures
- Reconnaître les grandes figures, écoles et mouvements dans l’histoire des réflexions et des représentations de la cruauté moderne
- Comprendre et confronter différentes théories, approches et formes de la cruauté dans la littérature et la culture populaire moderne et postmoderne
- Situer une œuvre précise à l’intérieur d’une perspective anthropologique, philosophique et historico-culturelle plus vaste.
- Décoder les soubassements esthétiques, idéologiques et culturels d’une œuvre et de l’analyser en conséquence.

CONTENU

La session sera divisée en deux grandes parties. La première, historique et théorique, s’attachera à détailler l’émergence du tournant majeur accompli par l´œuvre de Sade qui place la cruauté au cœur de la tradition du romantisme noir, laquelle, évoluant "à l´ombre du Divin Marquis" (Mario Praz) dans un double mouvement de déni et de fascination, traverse le XIXe et le XXe siècle jusqu´à sa mutation postmoderne. Nous étudierons différents concepts et mouvances sociohistoriques pouvant expliquer l´évolution de cette tradition toute entière travaillée par le paradoxe de cette inhumanité trop humaine. Nous verrons l´évolution des productions qui accompagnent et interrogent l´évolution sociopolitique de la cruauté, à la fois dans la haute culture allant du « démon de la perversité » (E. A. Poe) à la banalité du mal de H. Arendt en passant par la pulsion de mort freudienne, et dans les produits sensationnalistes de la culture populaire dans les différents médias de masses où celle-ci s´articule, du roman gothique au slasher ou du roman criminel aux torture movies contemporaines, en passant par différents sous-genres et mouvements (fladge, pulps, romans noirs, men´s adventure magazines, fumetti neri, roughies, nazixploitation, eroguro, giallo, gore, etc).
Dans un deuxième axe nous nous intéresserons à l`étude d`oeuvres concrètes qui illustrent la grande variété de ce double versant, négatif hégélien du culte du progrès et de la perfectibilité humaine hérité du projet des Lumières. Nous interrogerons les dialectiques complexes qui traversent en littérature et dans la culture populaire les représentations de ce terrible et vertigineux retour du refoulé des sociétés industrielles et post-industrielles prises entre manipulation sensationnaliste et esthétique de la violence, tabou et transgression, répétition et variation, codification générique et innovation, propagande et distanciation, conformité et subversion.

PÉDAGOGIQUE

Le cours se donnera sous forme d’enseignements magistraux encourageant la participation des étudiants.

MODALITÉS D'ÉVALUATION

2 travaux.
1° 40%, 8e semaine de cours, 5 à 7 pages.
Analyse critique d’une œuvre au corpus ou d’un ouvrage théorique;
Soit à l´oral (exposé, qui peut être fait à 2 ou à 3) soit à l´écrit

2° 60%, 15e semaine de cours, 10 à 12 pages
Analyse critique comparée de deux œuvres ou plus en fonction de la perspective du cours (l´une du corpus, l´autre pouvant être extérieure à celui-ci).



BIBLIOGRAPHIE

6 Œuvres à choisir dans le corpus

Sade, Les Crimes de l´Amour
Les 120 Journées de Sodome, Différentes éditions imprimées et en ligne, la principale étant les Œuvres complètes à la Pléiade.

Antonin Artaud, Le théâtre de la cruauté Gallimard, Folio
Héliogabale ou l´Anarchiste couronné Gallimard, L´Imaginaire

Léon Bloy Histoires désobligeantes, différentes éditions en ligne et papier (L´Arbre Vengeur, etc)

Georges Bataille, Histoire de l´œil, 10/18

Pétrus Borel Champavert ou les contes immoraux, différentes éditions en ligne

Albert Camus, Caligula, Gallimard, Folio
L´homme révolté, Gallimard,

Truman Capote, De sang froid, Gallimard, Folio

Bret Easton Ellis, American Psycho, 10/18

Virginie Despentes, Baise-moi, J´ai Lu

Dostoievksi Notes d´un Souterrain, différentes éditions en ligne et papier (Flammarion poche)

William Faulkner, Sanctuaire, Gallimard, Folio

Jules Janin, L´âne mort ou la femme guillotinée, différentes éditions en ligne et papier (Flammarion poche)

Elfriede Jelinek, La pianiste, Points

Franz Kafka, La colonie pénitentiaire, Gallimard, Folio

Pierre Klossowski, Le Baphomet, Gallimard, L´imaginaire

Jean Genet, Pompes funèbres, Gallimard, L´imaginaire

Pierre Guyotat, Eden, Eden, Eden, Gallimard, L´imaginaire

William Golding Sa Majesté des Mouches, Gallimard, Folio

S. Gonzalez Rodriguez, L´homme sans tête, Passage du Nord-Ouest

Huysmans, Là-bas, différentes étidions en ligne et papier (Gallimard, Folio)

Villiers de l´Isle-Adam, Contes cruels, différentes étidions en ligne et papier (Gallimard, Folio)

Primo Levi, Si c´est un homme, Pocket

Jonnathan Littel, Les Bienveillantes, Gallimard, Folio

Cormac McCarthy, Méridien de Sang, Points

Octave Mirbeau, Le Jardin des Supplices, différentes étidions en ligne et papier (Gallimard, Folio)

Bernard Noël, Le château de Cène, Gallimard, L´imaginaire

Amélie Nothomb, Hygiène de l´assassin, Points

Georges Orwell, 1984 , Gallimard, Folio

Valentine Penrose, La comtesse sanglante, Gallimard, L´imaginaire

Rachilde, Mme de Sade, Gallimard, L´imaginaire

Robbe-Grillet, Souvenirs du Triangle d´or, Points

Sacher-Masoch, Vénus à la fourrure, différentes étidions en ligne et papier (Rivages poche)

Arthur Schnitzler, La nouvelle rêvée, Livre de poche

Peter Weiss, Marat/Sade, Arche


Des extraits d´œuvres (E. A. Poe, Baudelaire, J. Lorrain, etc) en complément au corpus seront postés sur le blog du cours.


Lectures critiques obligatoires :
Claire Crignon, Le Mal, anthologie de textes philosophiques, GF corpus
Hélène Frappat, La violence, GF corpus

Bibliographie critique sommaire

Daniel Arasse, La guillotine et l'imaginaire de la Terreur, Paris, Flammarion, 1987.
Hannah Arendt, La banalité du mal, Gallimard, Folio
Philippe Ariès,, Essais sur l'histoire de la mort en Occident du Moyen-Âge à nos jours, Paris, Seuil, 1975
Images de l'homme devant la mort, Paris, Seuil, 1983
Harry Elmer Barnes, The Story Of Punishment, A Record Of Man's Inhumanity To Man. Montclair, N.J. Patterson Smith 1972
Georges Bataille, La littérature et le Mal, Gallimard, Folio
Gilles de Rais, in Œuvres complètes
Les larmes d´Éros, J. L. Pauvert
Jean Baudrillard, L'échange symbolique et la mort, Paris, Gallimard 1976
André Bazin Le cinema de la cruaute Flammarion Paris 1987
Erika Bornay, Hijas de Lilit, Madrid, Cátedra, 1995
Burkert, W., Homo necans : the anthropology of ancient Greek sacrificial ritual and myth, Berkeley, University of California Press, 1983
Pierre Brunel Théâtre et cruauté ou Dionysos profane Paris Méridiens 1982
Jean Cooren L'ordinaire de la cruauté Paris : Hermann 2009
Les Daniels, Living in Fear, History of Horror in Mass-media, New York, Da Capo Press, 1983
Gilles Deleuze, Int Présentation de Sacher-Masoch - La Vénus à fourrure et essai sur le masochisme, Éditions de Minuit
Jean Delumeau, La peur en Occident, Paris, Hachette 1980
Le péché et la peur: la culpabilisation de l’Occident, XIIIe-XVIIIe siècles, Paris, Fayard 1983
Djikstra, B., Idols of perversity. Fantasies of feminine Evil in Fin-de-siècle Culture, New York, Oxford University Press, 1986
Antonio Dominguez Leiva, Décapitations, du culte des crânes au cinéma gore, PUF , 2004
(éd) Délicieux Supplices, Erotisme et cruauté en Occident, Editions du Murmure
(éd) Le supplice oriental, Editions du Murmure
Dottin-Orsini, M., Cette femme qu’ils disent fatale, Paris, Grasset, 1993
Camille Dumoulié éd. Les théâtres de la cruauté hommage à Antonin Artaud , Paris Desjonquères 2000
Camille Dumoulié Nietzsche et Artaud pour une éthique de la cruauté Paris Presses universitaires de France 1992
Michel Foucault, Surveiller et Punir, Gallimard
Sigmund Freud, Malaise dans la civilisation, Gallimard (éditions online)
Le problème économique du masochisme (1924), in Œuvres complètes, Tome XVII
René Girard, La violence et le sacré, Paris, Grasset, 1972
Godin, M., Gore, autopsie d’un cinéma, Eds. du Collectionneur, 1992
Stephen King, Danse macabre. The Anatomy of horror, Londres, Futura Books, 1991
Julia Kristeva, Pouvoirs de l´horreur, essai sur l´abjection, Points
Michel Erman, La cruauté, Essai sur la passion du mal, PUF
Pascal Quignard, Le sexe et l´effroi, Gallimard, Folio
Damien Lagauzère Le masochisme : du sadomasochisme au sacré, Paris : L'Harmattan, 2010
Françoise Laugaa-Traut, Lectures de Sade, Paris, Armand Colin, 1973
Marcandier Colard, C., Crimes de sang et scènes capitales : Essai sur l'esthétique romantique de la violence, Paris, PUF, 1998
Serge Margel Critique de la cruauté, ou, Les fondements politiques de la jouissance Paris : Belin, 2010
Marsicano, E. F., The Femme Fatale Myth: sources and manifestations in selected visual media 1880-1920, Ann Arbor, U.M.I., 1984
Sophie de Mijolla-Mellor; Julia Kristeva La cruauté au féminin Paris : Presses universitaires de France 2004
Naish, C., Death comes to the maiden : sex and execution 1431-1933, Londres, Routledge, 1991
Camille Paglia, Sexual Personae. Art and decadence from Nefertiti to Emily Dickinson, Londres, Penguin Books, 1991
Pierrot, J., L’imaginaire décadent, Paris, P.U.F, 1977
Michèle Porte De la cruauté collective et individuelle : singularités de l'élaboration freudienne Paris : L'Harmattan 2002
Mario Praz, La chair, la mort et le diable, Gallimard
Yves Prigent La cruauté ordinaire : où est le mal? Paris : Desclée de Brouwer 2003
David Punter, The literature of terror: a history of gothic fiction from 1765 to the présent day, London, Longman, 1986
Puppi, L., Lo splendore dei suplizi : liturgia delle essecuzioni capitali e iconografía del martirio nell'arte europeo dal XII al XIX, Milan, Mondadori,1993
C Raboin, Les critiques de notre temps et Kafka, Garnier, 1973
Thomas Römer Dieu obscur le sexe, la cruauté et la violence dans l'Ancien Testament Labor et Fides Genève 1996
Ross, P., Les visages de l’horreur, Edilig, 1985
Clément Rosset Le principe de cruauté Paris Éditions de Minuit 1988
Spierenburg, P., The spectacle of suffering: execution & the evolution of repression: from a preindustrial metropolis to the European experience, Cambridge University Press, 1984
Susan Sontag, « Fascinating Fascism » dans Sous le signe de Saturne, Essais, Seuil
Laurent Tailhade, Le Masochisme (http://www.eros-thanatos.com/Le-Masochisme-Algolagnie.html)
Franco Tonelli, L'esthétique de la cruauté études des implications esthétiques du théâtre de la cruauté d'Antonin Artaud Paris A.-G. Nizet 1972
Triolé, M., La mort et la révolution surréaliste, Thèse de 3 cycle, Lille III, 1985
Twitchell, Dreadful Pleasures, Anatomy of Modern Horror, New York, Oxford University Press, 1985
Preposterous Violence, Fables of Aggression in Modern Culture, New York, Oxford University Press, 1989
Roland Villeneuve, Le musée des supplices, Paris, Veyrier, 1985
Michel Vovelle, La mort en Occident de 1300 à nos jours, Paris, Gallimard, 1983


D´autres références, notamment en ligne, seront ajoutées dans le blog du cours ainsi qu´une filmographie sélective